Dans cet article issu du Webinaire « Dream Team : Possible ! » de Aina Alive sur projectmanagement.com, nous allons définir comment caractériser une équipe, identifier sa maturité et le management d’équipe qui correspond à ses besoins.

Qu’est-ce qu’une équipe ?

Une équipe se caractérise par un petit nombre de personnes (maximum 10 personnes en interaction directe),

Il s’agit d’un environnement constitué de compétences diverses et complémentaires,

Des contributeurs qui partagent des enjeux communs,

Et ses membres se sentent mutuellement responsables des objectifs à atteindre.

L’équipe, un microcosme fragile !

Cependant, comme tout environnement regroupant des individus, elle peut faire face à des difficultés telles que le manque de confiance, la résurgence des conflits, la perte de sens et d’engagement.  

Aina Alive nous rappelle alors l’importance des compétences en management d’équipe pour comprendre la maturité du groupe et adapter son leadership. Ces principes sont tout particulièrement appropriés aux équipes de gestion de projet, et aux organisations transversales.

Le modèle de Tuckman au service du management d’équipe !

Bruce Tuckman définit 4 étapes dans la constitution d’une équipe :

  • La formation :  chacun contribue à la mise en place des processus, des règles de fonctionnement, au regard de ses expériences. C’est la découverte !
  • La confrontation : l’équipe se connaît, s’apprécie plus ou moins, la charge de travail augmente, la pression et les déconvenues. C’est la phase de tensions !
  • La normalisation : les premiers résultats d’équipe reconnus, les habitudes de travail ensemble s’installent. C’est la phase d’optimisation des processus !
  • La performance : Les membres de l’équipe se comprennent, ils sont de plus en plus autonomes, et dans la bienveillance vis-à-vis des autres. Cette période montre généralement une productivité remarquable. C’est la Dream Team !

Quel style de management déployer pour répondre aux attentes de ces 4 phases ?

  • A la phase de formation : une approche directive ! Les processus sont en cours de définition, l’équipe a besoin d’une direction à suivre, de guides, de recommandations
  • A la phase de confrontation : une approche de coach ! Il s’agit d’une phase où les émotions s’expriment largement, l’équipe a besoin de conseils plus que d’injonctions.
  • A la phase de normalisation : une approche de soutien ! Le support du leader pour optimiser les processus et faciliter l’atteinte des objectifs.
  • A la phase de performance : une approche délégative ! L’équipe est engagée, loyale, elle s’approprie les objectifs du projet et développe les méthodes, bonnes pratiques pour les atteindre, au niveau de performance requis : les outils de la Dream Team !

Les principes de ce modèle de Tuckman, se retrouvent très largement déployés dans le pilotage des projets. Ils sont cités en exemple dans le PMBOK du PMI, comme étant, encore à l’heure actuelle, alors qu’ils ont plus de 50 ans, les fondements du management d’équipe.

Piloter votre équipe différemment vous intéresse ?

Contactez-nous !

Management d'équipe
  • LinkedIn
Share This